Download E-books La saison de l'ombre: Roman - Prix Fémina 2013 (French Edition) PDF

L. a. saison de l'ombre: Roman - Prix Fémina 2013 (French variation) (French) Paperback - August 28, 2013 via Leonora Miano (Author), Grasset (Editor)

Show description

Read Online or Download La saison de l'ombre: Roman - Prix Fémina 2013 (French Edition) PDF

Similar Africa books

Wilfred Thesiger in Africa: A Unique Collection of Essays & Personal Photographs

A different selection of essays accompany Wilfred Thesiger’s personal own photos of the Africa he skilled as one of many world’s so much celebrated explorers Along with Sir Wilfred Thesiger's attractive photographs—most of them formerly unpublished—the essays during this quantity discover and assessment his life of African exploration and trip, in addition to, for the 1st time, his photographic perform and its legacy as a museum assortment.

African Laughter: Four Visits to Zimbabwe

A hugely own tale of the eminent British author returning to her African roots that's "brilliant . . . [and] captures the contradictions of a tender kingdom. "--New York occasions booklet assessment

The Poisonwood Bible: A Novel

The Poisonwood Bible is a narrative instructed by way of the spouse and 4 daughters of Nathan cost, a fierce, evangelical Baptist who takes his relations and project to the Belgian Congo in 1959. they bring with them every little thing they suspect they'll desire from domestic, yet quickly locate that every one of it—from backyard seeds to Scripture—is calamitously remodeled on African soil.

However Long the Night: Molly Melching's Journey to Help Millions of African Women and Girls Triumph

In notwithstanding lengthy the evening, Aimee Molloy tells the not likely and encouraging tale of Molly Melching, an American lady whose event as an trade scholar in Senegal led her to came upon Tostan and commit nearly 4 a long time of her lifestyles to the women and girls of Africa. This relocating biography information Melching's beginnings on the collage of Dakar and follows her trip of forty years in Africa, the place she turned a social entrepreneur and one in every of humanity's most powerful voices for the rights of women and ladies.

Extra resources for La saison de l'ombre: Roman - Prix Fémina 2013 (French Edition)

Show sample text content

Mère… Repose-toi, à présent. Et serre Bana dans tes bras. Je vous parlerai demain. los angeles femme est trop épuisée pour protester. Elle caresse du regard celui qui est devenu un homme en si peu de temps. Il étend sur le sol une étoffe usée. Eyabe s’allonge, dresses à elle le corps fragile de Bana, ferme bientôt les yeux. Les derniers évènements de son aventure viennent tournoyer dans son ideal sommeil. Elle les voit sous plusieurs angles, comme si son esprit surplombait l. a. foule. Les détails apparaissent clairement. C’est bien Mutango là, tenant des deux mains une huge feuille de dikube, dont il se sert pour éventer une femme qui ne lui accorde pas un regard. C’est lui, le crâne désormais rasé. Ses scarifications rituelles continuent d’indiquer son rang, mais un bracelet de métal lui enserre l. a. cheville droite, pour signifier qu’il ne s’appartient plus. Eyabe comprend cela, parce que certains des habitants de Bebayedi en portaient, jusqu’à ce que le forgeron ne les en débarrasse. L’homme a revêtu un uncomplicated dibato en écorce battue. Ses amulettes protectrices lui ont été retirées. Lorsque ses bras faiblissent, l. a. princesse Njole le couvre d’un regard froid, qui ramène sa vitalité. Il en a peur, cela se voit. Cette femme le terrifie. remark est-ce possible ? Sa maîtresse lui adresse quelques mots. Il y répond par des gestes pleins de déférence. Quand elle lui pique le pied avec une flèche, sans doute pour lui redonner de l’énergie, il ouvre grand l. a. bouche, tout en luttant pour garder, au fond de ses tripes, le cri qu’il voudrait pousser. Eyabe voit, au milieu des dents, l. a. langue sectionnée dont il ne reste qu’un minuscule morceau. Elle tressaille, détourne le regard. Tout près, une femme très entourée. C’est peut-être los angeles reine Njanjo. Sa coiffe lui dissimule les cheveux, les tempes, le menton, si bien qu’on ne distingue que son visage anguleux. Comme sa sœur, elle garde les yeux fixés droit devant, là où les rites s’accomplissent. Un homme de haut rang s’adresse à los angeles foule. Il parle du défunt, dont le corps, que l’on a set upé sur un tabouret, est enveloppé dans une étoffe épaisse. L’orateur nomme à présent les épouses du mort, récite leur généalogie. Elles approchent. l. a. foule les acclame, se met à chanter. Les femmes s’alignent, font face à l. a. fosse devant accueillir los angeles dépouille. Un colosse attend à leur droite. Après quelques mots de l’orateur, il s’avance, se position derrière los angeles première, los angeles soulève de terre, l. a. jette au fond de los angeles tombe. Son geste est parfaitement maîtrisé. Il le répétera avec chacune des veuves. Aucune ne cherche à s’enfuir. Certaines poussent un cri qui s’éteint lorsqu’elles touchent le fond. L’une d’elles, cependant, se montre rétive. Eyabe comprend, en voyant se lever los angeles princesse Njole, qu’il s’agit d’une femme bwele, donnée en mariage à Itaba. Njole lui intime l’ordre de se calmer, rappelant que, chez les Côtiers, l’épouse est le bien de son mari. Elle doit se soumettre aux usages de sa communauté par alliance. Il ne lui sera pas pardonné d’humilier, par son comportement, le peuple qui l’a engendrée.

Rated 4.01 of 5 – based on 36 votes